June 13, 2005

prophétique



Saul Williams -
Ohm
[from Lyricist Lounge vol. 1]

Saul Williams - Bloodletting
[from Not In My Name EP]

Sage Francis feat. Will Oldham & Saul Williams - Sea Lion
[from Sea Lion 12"]

Vu Saul W de très près (premier rang, à portée de multiples postillons williamesques) il y a environ un mois. L'homme a troqué ses musiciens (trop) portés sur le metal pour un Dj aux productions métalliques, mais ses prestations sont toujours aussi incendiaires, habitées par la même flamme. Et ses paroles pyromanes jaillissent toujours avec cette ferveur hallucinée qui semble prendre possession de tout son être.

"Ohm", avec ses lignes de chant quasiment diphoniques, donne en général lieu à de phénoménales prestations scéniques. Premier morceau posé sur disque par le slammer, il reste le morceau qui ressemble le moins à une chanson et qui s'approche le plus, formellement, d'un poème. "Bloodletting" matérialise quant à lui l'engagement de notre homme aux lendemains du 11 septembre 2001, engagement qui prit la forme d'un EP - "Not In My Name" - qui fit rapidement le tour des cercles de militants opposés à l'administration Bush. Enfin, bien que se faisant assez rare, Saul Williams se prête lui aussi au jeu des featurings, pour Kanye West afin de solenniser le "Never Let Me Down" déjà porté par Jay Z sur "The College Dropout", et ici aux côtés de Will Oldham sur le prenant "Sea Lion", extrait du dernier album de Monsieur Sage Francis.

Par la même occasion, jetez donc un oeil sur le livre publié par notre homme. "Said The Shotgun To The Head", ou l'occasion de fouiller un peu plus le rapport aux mots de ce féroce prophète.

[Buy]
[Buy]

Mobilisez adroitement votre temps de cerveau disponible. Et dormez à bon escient.

3 comments:

Aspeum said...

Juste histoire d'être précis : la version de 'Sea lion' avec Saul Williams est extraite du maxi "Sea lion" et non de l'album "A healthy distrust".

Garrincha said...

Effectivement, ce n'est pas très clair dans mon post. C'est bien le remix de 'Sea Lion', présent en face B du 12", qui bénéficie de la présence de Saul Williams. La version de l'album se contente de Will Oldham et du producteur Alias à la guitare.

Aspeum said...

En fait, pour être encore plus précis, c'est aussi Will Oldham à la guitare, Alias s'occupant du reste de la production. :)