December 17, 2008

plus ou moins, à peu près

-
  1. Le cabotinage soporifique de Clooney et Brad Pitt, dans ce film que certains critiques osent comparer à Fargo.
  2. Madagascar 2. Me like to move it no more.
  3. La tête de conne ahurie d'Anne Hathaway pour je ne sais quel parfum
  4. Les plans interminables et la dilution du propos de Je Veux Voir (ce long aurait sans doute fait un court-métrage très puissant)
  5. La faiblesse du deuxième I'm From Barcelona
  6. Le set de Matt Elliott à FMR - franchement longuet (et puis, merde, y'a du violon partout sur ses disques, il pouvait pas jouer avec un(e) violoniste)
  7. Le connard épileptique qui m'a opéré des sinus sans anesthésie pendant mon sommeil (c'est la seule explication rationnelle envisageable)
+
  1. The Yards, le director's cut, avec pour finir ce montage en parallèle des tractations de ripoux à l'hôtel de ville et [spoiler] la mort d'Erica (Charlize Theron est sublime en jeune femme brune aux cheveux courts). C'est beau, glaçant, déprimant, fataliste. Et beau. Beau. Puis c'est quand même autre chose que Two Lovers.

3 comments:

Furtif said...

Contrairement à toi, le deuxième IFB, je ne le trouve pas faible. Il est bien différent du premier mais il prend des risques et en scène, ça prend de l'épaisseur. Ce n'est pas un disque de l'année mais il y a de quoi tirer de bonnes choses de son écoute.

sadoldpunk said...

Très très d'accord en ce qui concerne le cabotinage général du dernier film des frangins. Dorénavant, ils pourront se détendre sans que j'assiste à leurs flatulences.

Garrincha said...

Y'avait une forme de grâce sur le premier IFB qui faisait que même les mélodies les plus potaches (et les reprises de Brian Adams) passaient. Je retrouve pas trop ça sur le second. Je le trouve pesant, pas très inventif...

Sur le Cohen, je n'ai pas vu le précédent (lorsque j'aime vraiment un livre, j'évite en général le film), mais je suis vraiment surpris par la faiblesse de ce film.