April 12, 2005

La naissance des mots

Dans la famille Quannum, après le surdoué Gift Of Gab, le patriarche Chief Xcel et le shaman DJ Shadow, je voudrais le fils prodigue. Celui qui était sans aucun doute le plus talentueux, mais aussi celui qui s'est le plus perdu en route.



En 1993, Lyrics Born, puisque c'est de lui dont il s'agit, sera le premier de la clique Soleside à enregistrer. Il forme ensuite avec Lateef The Truth Speaker, sous la direction de Shadow, le groupe Latyrx, qui publie en 1997 "Latyrx : The Album". Un LP toujours aussi difficile à trouver malgré une réédition. Posant ensuite pour les albums de tous les compères de la bande et pour les compilations éditées par le label (les excellents "Solesides Greatest Bumps" et "Quannum MCs"), LB ne cesse au fil des années d'enregistrer dans son coin ce qui lui reste sur le coeur et qu'il ne peut pas faire passer dans les joyeuses performances du collectif : un blues sombre, une amertume difficile à avaler.

C'est donc en 2003 que ces enregistrements épars donnent naissance à un album "Later That Day". En France, Radio Nova s'empare immédiatement du titre le plus immédiat, "Bad Dreams", porté par une basse surpuissante. Le titre porte bien son nom et ressemble au reste de l'album : un funk certes entraînant mais incroyablement lourd et froid, surmonté de cette voix rocailleuse, au flot inventif et décalé mais aux intonations réellement douloureuses.

La quasi-totalité du Soleside Crew participe à l'album. On note aussi la participation de Cut Chemist sur "Do That There", une des rares incursions de l'album vers un funk débarrassé d'arrière-pensées maussades. Dans l'ensemble, c'est bel et bien Lyrics Born et son spleen qui domine. Lorsqu'il se fend d'un interlude hilarant sur un serveur automatisé lui annonçant qu'il est totalement à sec, il ne parle pas que d'argent.

On le trouve révolté et désabusé sur "The Last Trumpet", en compagnie de son camarade de Latyrx, pour un morceau qui sonne étonnamment comme le "Storm Warning" que l'on trouve sur "Quannum MCs" et qui porte sensiblement le même message et le même sentiment d'urgence.

On le retrouve plus intime ainsi sur le poignant "Love Me So Bad", chanté avec sa compagne Joyo Velarde et disant très distinctement les errances du MC au bagage trop chargé. Un océan de douceur et de douleur...

Lyrics Born devrait réapparaître sous peu sur les radars avertis. Son second album, intitulé "Same !@#$ Different Day", sort fin avril.

Lyrics Born - The Last Trumpet (feat. Lateef The Truth Speaker) [offline]
Lyrics Born - Love Me So Bad (feat. Joyo Velarde) [offline]
[from Later That Day]

[Buy]
[Listen] Un remix de Pack Up, avec notamment KRS-One

1 comment:

Thom said...

Avec le nombre de pistes fournies ici, je ne sais plus où donner des oreilles! Si on m'avait dit il y a six mois que j'écouterai ces titres avec délectation...

Toujours aussi bon, un régal, merci!