August 15, 2005

Un sale vieux bâtard


De retour du coté du bitume parisien, pas forcement envie de débuter une longue tirade philosophique mais plutôt de partager quelques morceaux du regretté sale vieux bâtard Russell Jones. Authentique génie, inégalable dans une folie spontanée et bien réelle. En voilà un qui ne reposera pas en paix. Jeunes geeks et nerds souffreteux ce post n’est, une nouvelle fois, pas pour vous.

Ol'Dirty BastardIntro (extrait de "Return to the 36 Chambers – Dirty Version")
Ol'Dirty BastardGoin’ Down (extrait de "Return to the 36 Chambers – Dirty Version")
Ol'Dirty BastardCold Blooded (extrait de "Nigga please…")

8 comments:

Anonymous said...

L'intro de "return to the 36th chambers" est définitivement une des plus drôles et des plus barrées de tous les temps.
Du coups je me suis replongé dans l'album, ce que je n'avais fait depuis des lustres. Quel putain d'album !!!!!
Dommage que Russel Jones ai laissé son double prendre le contrôle, il ne retrouvera par la suite que trop rarement le niveau atteint ici. 2 bad.

Bonne continuation.

Julien j

Tunui said...

Wouah une réponse. Merci de briser ce moment de solitude extreme.

Il s'est un peu perdu après "Nigga Please..." ODB, mais putain ses deux premiers LP défoncent...et vla le charisme du mec.

un visiteur triste said...

Ba alors?! On prolonge les vacances ou bien? Plus de newz, de zik ou autres humeurs à nous faire partager?
sniff

Tunui said...

Voir que certains de nos visiteurs possèdent un blog citant l'Atelier et Fuzati comme des sources d'inspiration tout en criant que le Hip-Hop va mal m'a officiellement donné envie de tout arreter. Repose en paix jeune blog.

Garrincha said...

Doucement, camarade, doucement ... Le même blog parle de Saul W, de Busdriver et du Wu ... Et il est tout jeune.

Bref, tout ça pour dire que c'est un peu les vacances, dans ma tête si ce n'est dans les faits. Et qu'on revient, c'est sûr, mais pas tout de suite.

MO said...

Merci Garrincha de m'accorder le bénéfice... de la jeunesse.
Désolé Tunui, je voulais pas jt'assure, reviens! Et puis tous les goûts sont dans la nature. Qui vivra, verra. (2 phrases très bateaux dans le même commentaire...pfff, jvais me coucher)

Anonymous said...

ODB was a genious , cela faisait longtemps que l'on n'avait pas connu un personnage aussi singulier dans le hip hop.

R.I.P

Cheers pour l'hommage

Sonny

zane894jade said...
This comment has been removed by a blog administrator.