December 15, 2005

Blonde Girls & Partisans



La mode est à la reprise. A la reprise par des petits gars et des filles diaphanes, armé(e)s de quelques notes de guitare et d'une petite voix, de chansons venant d'un univers sonore aussi éloigné que possible, un peu comme ce qu'a beaucoup fait Marc Kozelek avec ses projets sur AC/DC. Ceci dit, il s'agit de plus en plus souvent d'électro, entre le "Such Great Heights" de The Postal Service magnifiquement calmé par Iron & Wine, et les multiples reprises (The Knife, Kylie Minogue) d'un José Gonzàles, qui fait décidément l'unanimité sur la blogosphère.

Je vous ressors donc deux petites reprises, découvertes grâce à deux confrères : Aujourd'hui plus qu'hier et Thanu.

Lauren Hoffman - Joga
[unreleased]

Micah P. Hinson - Yard Of Blonde Girls
[from Dream Brother]

J'y ajoute une reprise, assez connu semble-t-il, mais que je n'ai découverte que très récemment:

16 Horsepower & Noir Désir - The Partisan
[from Low Estate Reedition]

Oui, il s'agit bien de la chanson habituellement interprétée par Leonard Cohen (grâce à Alan Lomax, visiblement). A ceci près que si la version de Cohen est un chant nostalgique, un chant du souvenir presque apaisé, tout en retenue, David Eugene Edwards et Bertrand Cantat en font ici une complainte actuelle, un chant de lutte et de combat, moins subtil et plus violent.

Rien à voir mais on vous parlait récemment de John Vanderslice : le bonhomme a des goûts aussi éclectiques que les notres à en juger par sa playlist de Noël, chez You Ain't No Picasso, avec du King Geedorah (aka MF Doom) et du Animal Collective dedans. Et moi, je reste très fan de sa chanson "Trance Manual" ...

5 comments:

L'Anonyme de Chateau Rouge said...

cette "chronique-rappel", ça n'a rien a voir avec l'Etat d'Urgence et la montée des idées d'extreme droite en France tout de même?
En tout cas je me souviens de cette reprise dédiée aux sans papiers et à ceux qui luttent avec eux.

Anonymous said...

Moins subtil, moins subtil...
Mais quand même magnifique.

Dans la catégorie "chanson de guerre - reprise et duo avec Noir Désir", il y a aussi l'excellent Volontaire de et avec Alain Bashung. Titre paru à l'origine en 82 sur un album Gainsbourg/Bashung "Play Blessures".

Cascarino /FDR

[B. Cantat]
Emotions censurées, j'en ai plein le container
J'm'accroche aux cendriers et j'm'arrange pas les maxilaires
Sélection rythmique, sélection d'combat, effets secondaires
C'est elles, séquelles, c'est tout c'qui me reste de caractère

[A. Bashung]
Têtes brûlées, j'ai plus qu'à m'ouvrir le canadair
N'essayez pas d'm'etteindre, ou j'm'incendie, volontaire
Volontaire!
A l'analyse, ils sortiraient que j'suis pas d'équerre
Vol de nuit sur l'antarctique, j'attends la prochaine guerre

[A.Bashung + B. Cantat]
Jamais d'escales, jamais d'contacts avec l'ordinaire
Perdus la boussoule, le compas : erreur volontaire
Volontaire!

[B. Cantat]
Frôler des pylônes, des canyons
Et frôler l'éphémère

[A. Bashung]
Si tu touches, si tu t'crashes,
tu rentres dans le légendaire

[A. Bashung + B. Cantat]
Réalité, réalités, punition exemplaire
Si c'est pour jouer les fugitifs, moi j'suis volontaire
Volontaire!

Garrincha said...

Le titre est aussi sur le coffret "En Route Pour La Joie", tout bonnement excellent (jolis textes, belles images et inédits en pagaille)

Lunettes Rouges said...

Merci de m'avoir fait découvrir ce site culte sur Léonard Cohen.

The Civil Servant said...

je recommande aussi la version récente d'Electrelane (je sais je sais tout le monde la trouve ratée... mais pas moi)