April 27, 2006

Jack & Louise


Désolé pour l'attente.

Après les compilations des magazines spécialisés, le peer-to-peer, Pandora ou les audioblogs, voici un nouveau moyen de découvrir de la musique. Certes, c'est totalement aléatoire et ça peut se terminer de façon catastrophique, mais vous pouvez faire comme moi : la prochaine fois que vous partez en vacances, empruntez le pod de quelqu'un de votre entourage. On peut tricher un peu et y rajouter le minimum vital dont on sait avoir besoin pour survivre, mais l'essentiel est de conserver le contenu original de l'engin et de se laisser guider. Voici donc les résultats de ma semaine passée en Egypte, avec 3 artistes que je n'aurais jamais écouté autrement.

Sentiments mitigés sur Cali, que je n'avais eu l'occasion d'écouter que relativement bourré dans des soirées où "C'est quand le bonheur" faisait rugir la foule. Ce bonhomme est quand même capable dans la même chanson de commettre une phrase comme "comme devant un oignon je pleure", chantée avec beaucoup de conviction, et de s'élever ensuite à de bien plus hautes altitudes. Cali, c'est un peu les montagnes russes : on s'élève et puis on plonge, ou inversement ...

Cali :: Il y a une question
[from L'Amour Parfait]

La déferlante Louise Attaque est quand même loin derrière nous. J'étais encore étudiant, rendez vous compte ... Et autant j'avais beaucoup aimé leurs complaintes assagies ("La Plume" ou "Du Nord au Sud" sur "Comme On A Dit"), apprécié le projet parallèle Ali Dragon, autant ils avaient fini par disparaître complètement de mon radar. A tel point que je n'avais même pas remarqué la sortie de leur troisième opus en septembre dernier. J'aurais du. Démonstration par l'exemple : ce n'est pas parce qu'un artiste est établi qu'il n'a plus rien à offrir...

Louise Attaque :: Depuis Toujours [m4a]
[from A Plus Tard, Crocodile]

Principale claque : cela fait des années que j'entrevois Jack The Ripper, sans jamais avoir pris la peine ou trouvé le temps de m'aventurer dans leur discographie. Grossière erreur! C'est à l'intersection exacte entre un cabaret tzigane et un Léonard Cohen à la voix moins profonde et plus légère que se trouve cette petite gemme. De quoi donner envie de découvrir leurs 3 albums.

Jack The Ripper :: Prayer in a Tango
[from Book of Lies]

A dans quelques jours, si vous le voulez bien.

Edit :
* Gunther Likes French Fries, c'est fini ...
* Je suis dans l'équipe-type des mp3blogs. Si je joue comme mercredi dernier, on va pas marquer beaucoup de buts les amis ...

11 comments:

Ulrich Stakov said...

J'ai failli recracher mon dentier...

Louise Attaque... à part leur violoniste, il y a de quoi de bien chez eux ? :)

Aspeum said...

Garrincha, si ce n'est pas déjà fait, jette une oreille à 'Sean Penn Mitchum', autre extrait de ce 3e album.

Et si tu es aussi passé à côté, penche-toi du côté des deux albums de leur autre formation parallèle, Tarmac... Nicobbl t'en diras des nouvelles.

Tunui said...

Nicobbl m'a confirmé qu'il aimait beaucoup Tarmac (enfin surtout le premier LP.)

Garrincha said...

>> Ulrich : la voix de ce bonhomme pour commencer ; ses textes ensuite et son sens de l'élipse, plutôt rare. C'est justement pas le violon que je retiendrais, tu vois ; Comme quoi, les goûts, les couleurs, tout ça ...
"Est-ce que nous deux, c'est immense ?", je trouve ça terriblement beau comme question.

>> Aspeum & Tunui : Ah ! J'aime bien Tarmac, mais je trouve ça un peu moins consistant. Y'a de très beaux trucs dans le lot en tout cas ... Une chanson qui s'appelle "A l'International" notamment.

Franswa said...

Wouw.
Le retour du Héros des stades (et des chambres).
Ca fait un peu du bien.
J'étais à deux doigts de me mettre à dézinguer des vieux au fusil à lunettes à la sortie d'une église.
Mais bon, du coup, j'ai fait pire... j'ai fait... Mon blog.
Ca c'est une nouvelle qu'elle est bonne.
Bienvenue de nouveau parmi nous, Johnny.

affreuxthom said...

enfin le retour

Franswa said...

Hum.
Fausse alerte ? Pétard mouillé ?
Faux semblant ? Fétu de paille ?
Allez, tous avec moi...
...
Trois, quatre...
...
"Eh, Garrincha, t'es en vacances ? Ou alors tu bosses ? Ou... Ou quoi ?"
J'ai à peine eu le temps de poser mes chaussettes sur ton mélodieux plancher que, ben voilà, tu la joues Eclipse de Lune...
Je le savais. C'est contre moi, tout ça.
Encore une fois.

L'Anonyme de Chateau Rouge said...

Tarmac alias Louise Attaque et Cali.
le second je l'écoutais comme toi: bourré. les premiers quand je bois ça me rend violent et j'ai comme une envie de boussiller aussi bien la platine que le dj qui passe ces machins...ouais on peut dire que je déteste.
Puis arriva le concert de Cali à Sete pour "l'Amour Parfait". Et là... je sais pas si c'est le décor (une vieille arène qui se jete dans la mer...j'en bave encore !)... mais toujours est il que j'ai fondu sur Cali. En concert c'est Richard III, le vieil Higelin en jeune, une folie ! j'ai réécouté l'album et ma foi (en moi) je n'ai plus rien trouvé à redire...Ensuite je me suis tapé les Waterboys sa référence anglosaxone et merdouille, ça me parle moins...Et ajoutons à ça qu'il est pote avec Miossec et on va dire que mon jugement sur Cali a été réévalué à la hausse...jusqu'a son nouvel album qui tire sur ses accents delermien survoléq sur l'amour parfait... Cali, j'attends la suite...
Mais avant Cali, à Sete, on a eu Tarmac...J'ai eu tres vite mal aux oreilles... j'ai voulu savoir pourquoi et ma douce à tres vite trouvée la source de la douleur: Tarmac, groupe qu'elle trouve tres bien...Tarmac, pour moi c'est un nom que se donne Louise Attaque pour éviter de se faire taper par votre serviteur surtout...

G.T. said...

Jack the Ripper est effectivement un excellent groupe, beaucoup trop méconnu.

Leurs albums sont excellents, mais il faut impérativement les voir sur scène ! Leur musique devient bien plus sauvage, puissante, fracassante... un grand moment !
Je mets en lien mon compte-rendu d'un de leurs concerts, histoire de motiver ceux qui peuvent à se précipiter pour les voir (avec à la fin le lien vers mon article sur leur dernier album).

Sinon, pour Cali... d'accord avec le coup des "oignons". J'ai tout de même l'impression qu'il tombe beaucoup plus souvent dans les bas-fonds qu'il ne s'élève...

Garrincha said...

De l'ambivalence ... et du reste. Hum, bon, bref, je serais là très vite.

Le bécot à tutti

G

The Civil Servant said...

Désolé pour l'attente ; certes
Mais l'attente reprend !

Read you soon, very soon i hope.