December 14, 2007

juste quelques mots


Quelques mots chez les amis de Strictement Confidentiel, pour une playlist dominicale complètement onirique. Et c'est le moins qu'on puisse dire, ma bonne dame...

Quelques mots sur la blogo sur Andrew Bird, le siffleur ahuri et poète de Chicago ayant livré une prestation phénoménale lors de son dernier passage à Paris. Et sur Lackthereof, parce que quand même...

Quelques mots qui ne veulent pas encore sortir sur le très bon concert de Clare & The Reasons, en première partie de St Vincent hier au Point FMR. Mais ça va venir. Je crois. J'espère. En attendant, vous pouvez toujous aller tendre une oreille chez eux. Ou par là.

Quelques mots, pas de moi et donc infiniment plus précieux et pas seulement parce qu'ils dessinent sur mon visage fatigué des lignes de fuite qui ressemblent à un sourire. Normal, ce sont ceux de Chevillard qui écrit par exemple :

Et je me vante de n'avoir pas besoin d'écrire pour boire, contrairement à ces petites natures du genre Faulkner.
Quelques notes pour finir, sur l'excellentissime Benn Loxo (pardon, Benn loxo du tacu, qui signifie en woloff "une main seule ne peut pas applaudir"), qui a illuminé ma semaine à grands coups dans la caboche avec des chansons de mineurs zambiens et des chants Swahilis. C'est beau à renverser un despote, à culbuter les foules. Ou pas.


1 comment:

DJ Garrincha Berlin said...

muito bom! fui...Garra.