January 11, 2005

Capitaines d'avril

La foule rassemblée autour de toi résonnent de tous ces mots que l'on t'envoie. Des mots qui explosent en plein vol et font tomber sur tes épaules affaissées une pluie de lumière. Tamisée, comme il se doit, mais pas moins revigorante. Et puis des sourires, un déstockage massif de sourires. Tous les invendus de l'année écoulée. Une transfusion massive. Une vague de dons.

De quoi redresser la tête, délier ses membres et retrouver le courage nécessaire. De quoi reprendre la marche en avant (rassembler les forces, organiser le convoi, transmettre les ordres, abandonner les blessés). Ceux qui t'aiment ont bel et bien pris le train. Ils sont tous là, juste derrière toi, et ils ne fuieront pas à la première bourrasque. C'est déjà ça. C'est même tout ce qu'il te faut. Tout ce qu'il y a à savoir. "Todo esta aqui", comme les sombres héros de l'amer l'auront chanté.

Merci pour ça. A ces étoiles. A Solal. Aux mots que nous n'écrivons pas toujours et aux notes qui nous manquent parfois. A nos enfermements respectifs et à nos libérations mutuelles. A nos dieux, surtout ceux qui sont morts et nous ont laissé avec, comme seul recours, notre aptitude à la fraternité.

Vous êtes mes capitaines d'avril.

Arto Lindsay - Gods Are Weak [offline]


Ex-guitariste de DNA et des Lounge Lizards, Arto Lindsay passe souvent pour une sorte de Bob Dylan brésilien. Ses textes rappellent également ceux de Léonard Cohen. Il fusionne depuis les débuts de sa carrière des éléments de pop brésilienne avec ce qu'il retiré de son expérience au sein de DNA et de la scène noisy new-yorkaise. Expérimentant et fusionnant toujours plus avant, on peut entendre sur "Noon Chills" derrière cette voix embrumée et hypnotique, presque monocorde, autant de rythmiques brésiliennes que de beats d'inspiration hip-hop. Sur cette chanson en particulier, ce sont des cors de chasse qui s'invitent. J'aime bien les cors de chasse.

[Buy]

1 comment:

Saint-Pal said...

Ceux qui m'aiment prendront le train....