February 14, 2005

Brendan Benson

Dans la philosophie qui préside à la création, chaque jour, de plus en plus d'audioblogs, il ya toujours la volonté de donner à (ré)entendre des artistes injustement oubliés, relativement méconnus ou scandaleusement sous-médiatisés, quelles qu'en soient d'ailleurs les raisons (décès, manque de motivation, engueulade avec le guitariste, séjour en prison, etc.). Le terme anglais résume bien tous ces aspects : "overlooked".



Brendan Benson est l'archétype de ce genre d'artiste. Celui qui passe sur votre radar et en disparait quasi-immédiatement, sans que l'on comprenne trop pourquoi et comment. La sortie de son premier album, "One Mississipi", s'avéra effectivement assez chaotique, Virgin refusant la version produite par Jason Falkner (dont nous reparlerons ici), pourtant auteur de la moitié des compositions, et renvoyant son poulain en studio avec un autre producteur, pour un résultat, en termes de ventes, relativement minable. Pourtant, cet album était une véritable gemme. De la veine de la meilleure power pop concevable, soit une musique simple mais loin d'être idiote, saine mais pas lisse, troublée mais pas contemplative. De celles qui vous font du bien.

Souvent drôle et jamais dépourvu d'émotion, débordant d'énergie (notamment sur scène) mais pas monolythique pour autant, Brendan Benson a récidivé plus de 6 ans plus tard (le temps qu'il a fallu pour quitter Virgin) sur un second album intitulé "Lapalco", moins drôle, plus troublé, plus élaboré aussi et toujours terriblement entraînant. Il lui vaudra entre autres une invitation au festival des Inrocks et son single, Good To Me, sera repris par les White Stripes sur la version japonaise d'Elephant.

Son troisième album, "Alternative To Love", sort ces jours-ci aux Etats-Unis. Cet homme chantait "I'm not the kind of man that acts very strong when the girls are looking on" et s'imaginait attachant sa copine sur une chaise pour l'empêcher de le quitter. Il mérite d'émerger enfin.

Brendan Benson - Sittin' Pretty [offline]
[from "One Mississipi"]

Brendan Benson - Jet Lag [offline]
[from "Lapalco"]

The White Stripes - Good To Me (Brendan Benson cover) [offline]
[from "Elephant" - Japan release]

[Buy]

1 comment:

julien said...

yeah!
j'adore brendan benson, mais je ne connaissais pas ce morceaux des white stripes, alors merci. c'est cool de parler de lui.