April 25, 2005

En route pour la joie ...

En route pour Lisbonne, parti chercher du fado. A très bientôt.

"Lisbonne est une ville submergée, monsieur, l'eau se referme au-dessus de nos têtes, les nuages sont des bancs d'algues qui flottent, les mannequins des tailleurs sont des sirènes décapitées, affublées de térylène ou de cheviotte et soulignées à la craie à l'endroit où le bougran est cousu.
Et au-dessus de tout cela, mon cher, intacte, limpide, pure, à une distance difficle à concevoir et à mesurer, au-dessus du corail des toitures, des grottes à crabes des rues et des paquebots que sont les monastères, au-dessus du mystère d'algues des arbres et de la profondeur de congres des sous-sols des veuves où la tristesse s'enveloppe du linceul des fleurs de cire des fiançailles défuntes, au-dessus de tout cela, ami écrivain, je vous signale que j'ai un besoin d'un plat d'amandes pour rafraichir ma glotte que le café a ébouillantée, au-dessus de cela, serpentant, sans les toucher, autour des antennes de télévision et des cheminées d'usine, des ruines du château et des quartiers habités par des canaris, des huissiers et des majors, la Voie Lactée qui s'enfuit pour se fondre avec la terre du côté d'Alverca où le fleuve se mue en flammes sidérurgiques et en usines de ciment."


(L'ordre naturel des choses, Antonio Lobo Antunes)



Ana Da Silva -
Friend
[from The Lighthouse]

[Read]
[Buy]



Six Organs Of Admittance - Lisbon
[from School Of The Flower]

[Read]
[Buy]

2 comments:

Anonymous said...

Ecoute, tu traverses peut être une période difficile mais sache que depuis que je te connais, je ne démords pas de tes chroniques et de tes goûts musicaux. Certes, le fait de moins écrire me fait faire des économies en achat cd mais quand même si tu pouvais continuer, ça serait bien cool.
Julien.

pradoc said...

Tu écris bien ORTF, rejoins le côté noire de la force ! Intègre la Blogothèque !