June 23, 2005

Sous les pavés, le son

La chaleur oppressante vous tue et la climatisation vous enrhume. En plus, votre patron a posé ses vacances en juillet et vous voilà coincés jusqu'au mois d'août. Amis parisiens, ne chouinez point ! Car s'il est un endroit où il faut être en ce début d'été à tendance caniculaire, c'est tout au bout du quai de Valmy. Là il fait bon s'allonger au bord du canal, jouer à la pétanque en attendant la fraîcheur du soir et regarder les filles qui passent à vélo. Là est installé le Point Ephémère, centre de dynamiques artistiques et salle de concert en passe de devenir un must en matière de programmation. Jugez plutôt :

On commence ce mardi 28 juin avec la venue de Kieran Hebden, aka Four Tet, revenant après sa prestation à la Fondation Cartier avec son nouvel album, "Everything Ecstatic", plus ouvert et enjoué que les mélancoliques "Pause", "Rounds" et "Dialogue". Des extraits sont disponibles chez Aurgasm et Orbis Quintus.

Viennent ensuite le lundi 4 juillet deux énergumènes particulièrement attendus : Peanut Butter Wolf, fondateur, gourou, producteur, DJ et éminent maître à penser du label Stones Throw dont on ne dira jamais assez de bien. Et MEDaphoar, qui, loin d'être le plus manchot de la bande, vient de nous servir un "Push Comes To Shove", accommodé comme il se doit par Madlib, Just Blaze et J Dilla. On peut en découvrir un extrait, "Nightlife", sur le site du label.

Dès le lendemain, c'est au tour de Sage Francis de venir promener sur les quais du canal St Martin les productions issues de son tout petit dernier, le très percutant et bien nommé "A Healthy Distrust", encore meilleur que le "Personal Journals" de 2002. On vous en a déjà présenté un extrait ici, avec l'incongru Will Oldham qui y pousse la chansonnette et Saul Williams qui y ajoute son verbe. Une foutlitude mp3s est également disponible sur son site officiel.

A noter que Sage tient un blog, dans lequel il est parfois question de son pénis et parfois de tortues : "That turtle was resiliant and awesome. I feel so bad for doing what i did. Humans and our big machines. Turtles are so fucking great. So archaic and great. Take care of turtles. I need to do better."

Mais revenons à nos éphémères moutons : le 7 juillet, Jamie Lidell prendra place au même endroit. Ce monsieur, signé chez Warp, vient de publier "Multiply", brillante démonstration soul par un électronicien qu'on n'imaginait pas sur ce terrain. L'ensemble des productions du bonhomme est en écoute sur son site officiel, mais il s'agit malheureusement de (larges) extraits. Il n'en demeure pas moins que l'oeuvre de ce collaborateur de Matthew Herbert et de Christian Vogel vaut le détour, d'autant qu'il a la réputation, à l'inverse de l'électronicien type, d'être un véritable showman. Dans la blogosphère, on pourra donc se tourner vers Podaufeu, Fluxblog ou N°1 Songs In Heaven pour en savoir plus.

Enfin, Lisa Papineau, l'une des voix du dernier album de Air (et pas la moins impressionnante), y sera également le 9 juillet. Podaufeu vous la présente en long, en large et en podcast ici. C'est dans le cadre d'une soirée Benicassim, où l'on pourra entre autres choses écouter Kantes, la moitié de Sporto Kantes. Le flyer est . Et c'est gratuit.

A la rentrée, les amateurs de jazz seront à leur tour aux anges avec les venues successives de Julien Loureau et du projet de Vijay Iler & Mike Ladd. Mais pour attendre l'automne, vous avez toujours envie de vous entasser sur l'autoroute pour Palavas ?

3 comments:

Dom said...

A noter que le Parc Floral de Vincennnes accueille comme chaque année, des musiciens et groupes de jazz, depuis juin jusquà fin juillet et ce gratuitement (enfin on paie l'entrée du Parc, 4 euros).

Conseils : se prémunir d'une bonne casquette, de bonnes lunettes de soleil, de bouteilles d'eau parce qu'il y a une queue monstrueuse parfois et sous la chaleur c'est pas top.

Bonne nouvelle cette année il n'y a pas Dee Dee Bridgewater :))

Plus d'infos ici : http://www.paris.fr/portail/Parcs/Portal.lut?page_id=104&document_type_id=2&document_id=10456&portlet_id=11103

Anonymous said...

Attention jeune, l'album de MED s'appelle "Push comes to shove"

Garrincha said...

Indeed. Ceci dit, la programmation du parc Floral cet été me laisse un peu sur ma faim.