December 29, 2006

En 2006 ...


En 2006, j'ai découvert avec retard The National, à la faveur d'un concert renversant à la Guinguette Pirate en décembre 2005. Concert à la suite duquel je n'ai quasiment écouté que "Alligator" et "Cherry Tree" pendant plusieurs mois. Un groupe majeur, pour moi, et dont j'attends beaucoup en 2007, avec un nouvel album annoncé pour le printemps.

En 2006, j'ai vraiment beaucoup écouté le "Gulag Orkestar" de Beirut et "The Letting Go" de Bonnie Prince Billy. J'ai constaté avec bonheur que la redécouverte de Candy Staton n'était pas qu'un feu de paille. J'ai été sauvé du désert rapologique US par Ghostface Killa et son "Fishscale" et par le confus mais prenant "Game Theory" des Roots. Pendant ce temps, Rocé, Abd Al Malik et Oxmo ont su me montrer que le rap français n'était pas mort.

En 2006, j'ai été déçu par le retour tant attendu de Sparklehorse, son album à court d'idées et sa prestation scénique palichonne. Déçu aussi par Dybdhal qui n'a pas su rester à la hauteur de son "One Day You'll Dance For Me New York City". Décu par le dernier Outkast, aussi. En 2006, je n'ai pas compris l'intérêt qu'on pouvait trouver à Lilly Allen. Ni au deuxième album de Clipse, d'ailleurs.

En 2006, j'ai vu M Ward au Point Ephémère et Cat Power au Grand Rex.

En 2006, j'ai eu 30 ans.

En 2006, Arthur Lee, Wilson Pickett, James Brown, Jay Dee, Lou Rawls, Desmond Dekker, Billy Preston, Ali Farka Touré, Ruth Brown et Ahmet Ertegun nous ont quitté. Entres autres.

En 2006, The Number One Songs In Heaven, Spoilt Victorian Child, David F, la Cadillac et Gunther Likes French Fries ont mis la clé sous le paillasson. Entres autres.

En 2006, ce blog a tourné au ralenti (doux euphémisme). Comme il me faut trouver de nouveaux moyens d'avancer et que tenir ce carnet de routes seul est désormais au dessus de mes forces et de mes disponibilités, je rejoins donc un autre projet, et pas n'importe lequel... A compter de la semaine prochaine, j'écrirais donc pour la Blogothèque. J'espère vous retrouver là-bas.

J'oubliais l'essentiel : en 2006, j'ai écouté au moins une chanson que j'écouterais encore dans 10 ans. "The Greatest" est le titre qui ouvre l'excellent mais inégal album du même nom de la sublime Cat Power.

Farewell, dear readers. Que la route vous soit belle.
Et à très bientôt sous d'autres cieux, j'espère

6 comments:

Thanu said...

ah le mercato d'hiver des blogeurs est ouvert à ce que je vois! je manquerai pas de lire tes billets sur la Blogothèque, dont évidemment je suis déjà un lecteur... et bravo pour tout le boulot réalisé avec ORTF!

The Civil Servant said...

So long Garrincha
à te suivre dans la Blogothèque.

affreuxthom said...

je partage ton sentiment pour "The Greatest", ça vous retourne un bonhomme.

Quelle déception d'apprendre que tu laisses tomber l'ORTF !

Merci pour les découvertes, les coups de coeur partagés durant ces deux années, les échos au travers de la toile...

Keep the Soul alive

Antoine said...

Merci mille fois pour les découvertes... et surtout pour tes mix.
La blogotheque n'a pas pour habitude d'en fourguer, si l'envie te prend. Préviens la marmaille
Bonne route

Garrincha said...

Merci à tous.

Oui, c'est prévu, si je trouve le temps. Ce blog ne ferme pas, en fait : j'y passerais ce que je ne pourrais pas mettre sur la blogo et des mixs, donc, si je trouve le temps...

L'Anonyme de Chateau Rouge said...

pleins de bisous pour 2007 et bien l'bonjour aux gars de la Blogotheque.